Vente directe

   

Le troupeau de la Bernèze pacage sur la jasse du Boutas

Massou, une alliance d'élégance et de finesse

   
 

Les veaux se dorent au soleil à l'écart de leurs mères

Mode d'élevage  

Chaque année, de novembre à avril, j’engraisse mes veaux et bœufs à la ferme, avec des céréales bio et le foin de nos prairies.

Nos animaux sont abattus et découpés à l’abattoir de St Gaudens.

J’effectue ensuite les livraisons avec une camionnette frigorifique dans le sud-ouest.

Pour de plus grandes distances, j’organise des expéditions par transporteur.

Sont disponibles des cartons de 6 et 10 kg de viande. Une viande mise sous vide, étiquetée avec le nom des différents morceaux : escalopes, rôti, côtes, jarret, tendrons, quasi, blanquette.

Je vends ma viande 13 euros le kg (+ 50 cts/kg pour les livraisons longue distance)

   

Dévi dans la montée de la Yane

 

Les saveurs d'un "pays"

Manger, cela ne consiste pas seulement à se nourrir mais aussi à s’abandonner aux délices du goût.

Des goûts qui viennent d’une terre que des femmes et des hommes ont pris le temps de travailler et d’aimer.

Manger, c’est philosopher.

Si vous en avez assez de cautionner un système agricole absurde qui empoisonne et ravage, vous avez une alternative.

Nous sommes quelques irréductibles paysans gaulois à proposer une nourriture saine, dans une atmosphère empreinte de rêves et de poésie.

La viande que je vends a une histoire, une âme, la saveur d’un pays.

Mon dessein est de vous offrir du plaisir lorsque que vous mangerez ma viande, mais aussi de vous transmettre un message.

En achetant ma viande, vous participez au maintien d'un agriculture paysanne de montagne, vous participez au maintien de mon emploi de pâtre en estive, vous faites le choix d'encourager un système de pensée plutôt qu'un autre.

Nos achats ont un lien direct sur notre monde.

Fermez les yeux et imaginez mon troupeau à 2200 m d'altitude. Un vent chaud et parfumé vient caresser les fleurs de réglisse que mes vaches mangent.

Au loin l'orage gronde et autour de vous les cloches tintent et résonnent dans le fond des vallées.

Ce n'est pas un rêve, c'est ma réalité quotidienne ainsi que celle de mon troupeau.